Joomla Templates and Joomla Extensions by joomla2you.Com

Renforcement des capacités des acteurs dans l’application de la biométrie à la recherche agricole et l’application de l’approche IAR4D

 

formation biostat accueil Final1Le renforcement des capacités des acteurs occupe une place prépondérante dans le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO), mis en œuvre avec l’appui de la Banque Mondiale et sous la coordination régionale du Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles (CORAF/WECARD). Ceci se justifie par le fait que la génération et la diffusion d’innovations technologiques agricoles ainsi que leur adoption par les producteurs pour améliorer la productivité et la compétitivité des filières prioritaires, repose en grande partie sur la compétence des acteurs du secteur agricole, en général, et de la recherche-développement, en particulier.

Du 8 au 13 juin 2015, le Centre National de Spécialisation sur le Maïs (CNS-Maïs) a organisé une formation sur l’application de la biométrie à la recherche agricole et sur l’application de l’approche « IAR4D » basée sur les plateformes d’innovations autour des chaînes de valeur ajoutée, au profit des assistants de recherche. L’application de la biométrie à la recherche agricole est l’une des principales difficultés des chercheurs et des assistants de recherche. Il s’agit notamment de la génération des dispositifs expérimentaux à l’aide des logiciels, des méthodes de collecte des données, de l’organisation des données de recherche, de l’analyse des données et de l’interprétation adéquates des résultats.

Par ailleurs, la nouvelle approche de recherche-développement dénommée « Recherche agricole intégrée pour le développement agricole », plus connue sous le sigle anglais « IAR4D » basée sur les chaînes de valeur ajoutée n’est pas encore bien connue des acteurs de la recherche-développement du secteur agricole.

La formation vise à renforcer les capacités des assistants de recherche dans l’application de la biométrie à la recherche agricole et l’application de l’approche « IAR4D » basée sur les plateformes autour des chaînes de valeur ajoutée, dans le but d’améliorer la conduite des activités de recherche-développement pour la génération et la diffusion d’innovations adaptées aux besoins du monde rural.

La cérémonie d’ouverture de la formation a connu deux brillantes allocutions : celle du Directeur du CNS-Maïs et celle du Directeur de l’Administration et des Ressources Humaines de l’INRAB.

 

Après avoir souhaité la bienvenue aux participants, le Directeur du CNS-Maïs, Dr ADJANOHOUN Adolphe, a indiqué que depuis sa création en 2011, le CNS-Maïs a organisé plusieurs séances de formation au profit des acteurs de la recherche-développement dans le but de renforcer leurs capacités pour une recherche agricole de qualité. Il a précisé que plus de 300 personnes ont vu leurs capacités renforcées dans différents domaines. Il a salué la disponibilité et l’esprit de partage des formateurs et a incité les apprenants à faire preuve d’assiduité.

Ouverture DCRA

Le Directeur de l’Administration et des Ressources Humaines de l’INRAB, Monsieur AMOUSSOUGA Ange Paterne a, dans son allocution d’ouverture, salué les multiples initiatives du CNS-Maïs dans le cadre du renforcement de capacités des acteurs du SNRA. Il a souligné la raison fondamentale des thèmes de la présente formation, à savoir les faiblesses des chercheurs à collecter et analyser correctement leurs données dans le cadre de la mise en œuvre de leurs projets, puis à leurs méconnaissance de la nouvelle approche de recherche-développement qu’est IAR4D autour des chaînes de valeur. Il a déclaré ouverte la formation en prenant l’engagement de se tenir aux côtés des apprenants pour que les compétences acquises ici soient véritablement valorisées pour de meilleurs résultats des programmes et protocoles de recherche.

Ouverture DARH

La formation a abordé les points suivants :

Biométrie appliquée à la recherche agricole

La biométrie aborde les aspects relatifs à la génération des dispositifs expérimentaux, les méthodes de collecte des données, les arrangements des données de recherche avec le logiciel Excel, l'analyse des données, l'adaptation des types de graphique aux données collectées et l'interprétation des données.

Photo article 1  Photo article 2  Photo article 3 
 Photo article 4  Photo article 5  Photo article 6

 Recherche participative

La recherche participative aborde les aspects relatifs à l'approche IAR4D basée sur les plateformes autour des chaînes de valeur ajoutée et la notion de chaîne de valeur ajoutée.

La formation a regroupé une trentaine d’assistants et d’attachés de recherche provenant de toutes les composantes du SNRA du Bénin, notamment, la Direction Scientifique de l’INRAB, le Centre de Recherches Agricoles Sud de l’INRAB, le Centre de Recherches Agricoles Centre de l’INRAB, le Centre de Recherches Agricoles Nord de l’INRAB, le Centre de Recherches Agricoles Coton et Fibres de l’INRAB, le Centre de Recherches Agricoles Plantes Pérennes de l’INRAB, le Centre de Recherches Agricoles d’Agonkanmey de l’INRAB, la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université d’Abomey-Calavi, la Faculté des Sciences Techniques de l’Université d’Abomey-Calavi, l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi, l’Université d’Agronomie de Kétou, la Faculté d’Agronomie de l’Université de Parakou et le Réseau de Développement d’Agriculture Durable. 

Photo article 8   Photo article 9  Photo article 10
 Photo article 11  Photo article 7  Photo article 12

La formation a été animée par Dr DIENG Ibnou de AfricaRice pour la biométrie appliquée à la recherche agricole puis Dr IGUE DJINADOU Kouboura Alice, Messieurs BANKOLE Camille et KASSA Hervé pour l’approche « IAR4D » basée sur les plateformes d’innovations autour des chaînes de valeur ajoutée. 

 Photo article 14 Photo article 13  Photo article 15 
Photo article 16   

Photo article 17  

  

Rechercher

Publications

Couverture recueil mets boissons Small1